Lacheté des médias et des intellectuels en Occident

(A propos des caricatures danoises) « Honte aux journaux et aux chaînes de télévision qui n’ont pas eu le courage de montrer à leur public ce qui était en cause dans « l’affaire des caricatures » ! Ces intellectuels qui vivent grâce à la liberté d’expression, mais acceptent la censure, cachent leur médiocrité d’esprit sous des termes grandiloquents comme « responsabilité » ou « sensibilité ».

Honte à ces hommes politiques qui ont déclaré qu’avoir publié et republié ces dessins était « inutile », que c’était « mal », que c’était « un manque de respect » ou de « sensibilité » ! Honte à ces entreprises européennes du Moyen-Orient qui ont mis des affiches disant « Nous ne sommes pas danois », « Ici on ne vend pas de produits danois » ! C’est de la lâcheté.

Nous avons été submergés sous un flot d’opinions expliquant que les caricatures étaient de mauvais goût, que ces dessins n’avaient apporté que violence et discorde. Beaucoup se sont demandé tout haut quel avantage il y avait à les publier : leur publication a permis de confirmer qu’il existe un sentiment de peur parmi les écrivains, les cinéastes, les dessinateurs et les journalistes qui souhaitent décrire, analyser ou critiquer les aspects intolérants de l’islam à travers l’Europe. Cette publication a aussi révélé la présence d’une importante minorité en Europe qui ne comprend pas ou n’est pas prête à accepter les règles de la démocratie libérale.

Ces personnes – dont la plupart sont des citoyens européens – ont fait campagne en faveur de la censure, des boycottages, de la violence et de nouvelles lois interdisant l' »islamophobie » [lire le texte intégral]

Publicités
Publié dans Non classé. Étiquettes : . Commentaires fermés sur Lacheté des médias et des intellectuels en Occident
%d blogueurs aiment cette page :