Ayan Hirsi Ali : au sujet du livre « Le suicide de la raison »

(New York Times – 6 janvier 2008) Plusieurs auteurs ont publié des livres sur la menace de l’Islam radical en Occident depuis cet infame matin de septembre il y a six ans. Avec “The Suicide of Reason,” Lee Harris rejoint leurs rangs. Mais il se distingue en allant plus loin que la plupart de ses collègues : il considère la pire des possibilités — la destruction de l’Occident par l’Islam radical. Il y a un coté urgent à son écriture, un désir de secouer les dirigeants de l’Occident pour les réveiller, les mettre en face de leur échec à comprendre qu’ils sont en guerre avec un adversaire qui lutte selon la loi de la jungle. Lire le reste de cette entrée »

Publié dans Data bank. Étiquettes : . Commentaires fermés sur Ayan Hirsi Ali : au sujet du livre « Le suicide de la raison »

La colère d’Ayaan Hirsi Ali

Menacée de mort par des groupes islamistes pour ses prises de position critiques sur l’Islam, l’ex-députée néerlandaise d’origine somalienne Ayaan Hirsi Ali avait dû s’exiler en 2006 aux Etats-Unis.Depuis le 1er octobre, elle est confrontée au refus du gouvernement de La Haye de continuer à assurer sa protection à l’étranger. Une décision qui la rend à la fois démunie et vulnérable. Jointe par téléphone, Ayaan Hirsi Ali interpelle le gouvernement français : à la France de rappeler au reste de l’Europe les principes des Lumières.

Quelle est votre situation actuelle ?
Après un bref séjour en Hollande pour rencontrer les autorités, je suis revenue aux Etats-Unis et je me trouve actuellement dans une ville américaine où j’essaie d’organiser ma sécurité.
Quelle est la position des autorités néerlandaises vous concernant ?

Le gouvernement néerlandais s’était engagé à me protéger aussi longtemps que dureraient les menaces de mort. Mais quand j’ai décidé de partir aux Etats-Unis, il y a eu un revirement, les autorités m’indiquant que la protection promise n’était assurée qu’à l’intérieur des Pays-Bas. Les Américains ont pourtant expliqué qu’ils ne pouvaient prendre le relais : ils n’assurent que la sécurité des non-Américains dotés d’un statut officiel, pas celle d’une simple citoyenne. Le département d’Etat a donc recommandé au gouvernement des Pays-Bas d’engager une société de protection privée, leur assurant que le gouvernement américain les aiderait en matière de renseignement. Les Hollandais ont refusé, et j’ai reçu une lettre me prévenant qu’on mettait fin à ma protection le 1er octobre. Depuis, le premier ministre m’a demandé de repartir aux Etats-Unis et de trouver moi-même des fonds pour ma protection. Je viens donc de lancer une fondation pour laquelle je mendie actuellement de l’argent. Lire le reste de cette entrée »

Publié dans Data bank. Étiquettes : . Commentaires fermés sur La colère d’Ayaan Hirsi Ali

Nous sommes en guerre contre l’islam

Extraits [version longue] traduits d’une interview de Ayaan Hirsi Ali dans le magazine Reason [lire la version abrégée]

Reason : Devrions-nous reconnaître que la religion a parfois déclenché des mouvements d’émancipation qui pourraient faire entrer l’islam dans la modernité ? Par exemple, l’esclavage aux Etats-Unis a été combattu par les catholiques. L’église polonaise a contribué à la défaite de Jaruzelski… Pensez-vous que l’islam pourrait être à l’origine de changements politiques et sociaux similaires ?

Hirsi Ali : Uniquement si l’islam est vaincu. Car actuellement, c’est le versant politique de l’islam, expansionniste et avide de pouvoir, qui a pris le dessus sur le soufisme et l’islam «pacifique».

Reason : Voulez-vous dire si l’islam radical est vaincu ?

Hirsi Ali : Non. L’islam tout court. Une fois qu’il sera vaincu, il pourra muter en quelque chose de pacifique. Il est extrêmement difficile de parler de paix actuellement. La paix ne les intéresse pas. Lire le reste de cette entrée »

Publié dans Data bank. Étiquettes : . Commentaires fermés sur Nous sommes en guerre contre l’islam

Affaire Salman Rushdie : ce que l’Occident ne veut pas comprendre

Imaginez une foule d’Anglais manifestant à Londres, brandissant des calicots à l’effigie de Muhammad – la paix soit sur lui – portant des exemplaires du Coran, des reproductions de la Kaaba de La Mecque et des drapeaux saoudiens. Imaginez-les en train de dresser un bûcher et d’y précipiter ces objets un par un, vociférant « Longue vie à la reine » à chaque fois que le brasier repart.
Ce serait l’équivalent de ce qui vient de se dérouler dans la ville de Multan, située dans la partie orientale du Pakistan, où des étudiants, adeptes d’une ligne dure de l’islam, ont brûlé des panneaux à l’effigie de la reine Élisabeth et de Salman Rushdie en criant : « Tuez-le, tuez-le ! » en réponse à la récente élévation de l’écrivain au titre de lord. Lire le reste de cette entrée »

Publié dans Data bank. Étiquettes : . Commentaires fermés sur Affaire Salman Rushdie : ce que l’Occident ne veut pas comprendre

Emission «Envoyé Spécial» – Février 2006

Publié dans Data bank. Étiquettes : , . Commentaires fermés sur Emission «Envoyé Spécial» – Février 2006

Ce que les pays musulmans devraient enseigner sur l’Holocauste

Un jour de 1994, je vivais alors à Ede, une petite ville hollandaise, ma demi-soeur est venue me rendre visite. Elle et moi avions toutes deux demandé asile en Hollande. Je l’ai obtenu, pas elle. L’obtention du droit d’asile m’a donné la chance de pouvoir étudier. Ma demi-soeur n’a pas eu cette possibilité. Afin d’être admise à étudier dans l’institut d’enseignement supérieur pour lequel je postulais, je devais réussir trois examens, un de langue, un d’éducation civique et un d’histoire. C’est au cours de la session de préparation à l’épreuve d’histoire que j’ai, pour la première fois, entendu parler de l’Holocauste. J’avais 24 ans à cette époque, et ma demi-soeur 21 ans. Lire le reste de cette entrée »

Publié dans Data bank. Étiquettes : . Commentaires fermés sur Ce que les pays musulmans devraient enseigner sur l’Holocauste

Ayaan Hirsi Ali, l’insoumise

La députée hollandaise d’origine somalienne, Ayaan Hirsi Ali, vit sous protection policière depuis qu’elle a osé se proclamer athée et critiquer l’archaïsme de la religion musulmane. Les meutriers de Théo Van Gogh veulent la tuer pour son film « Soumission ». Elle se réaffirme « Insoumise » dans un livre qui vient de paraître en français*. Caroline Fourest l’a rencontrée. La première que j’ai rencontré Ayaan, nous devions intervenir ensemble à un colloque sur les victimes de l’islamisme à Genève. Elle a parlé en premier et elle m’a demandé : « As-tu reçu des menaces pour ton livre sur Tariq Ramadan ? ». La scène avait quelque chose d’assez surréaliste. Car de tous les participants à ce colloque, une iranienne torturée sous les mollah, un ancien esclave chrétien soudanais, moi et d’autres, Ayaan Hirsi Ali était de loin la plus menaçée d’entre nous… Nous nous sommes revues à Paris pour son livre, Insoumise. Jamais titre n’a trouvé meilleure ambassadrice. Pas seulement parce qu’Ayaan est une femme magnifique, mais parce qu’elle incarne mieux que personne la résistance à l’intégrisme. Lire le reste de cette entrée »

Publié dans Data bank. Étiquettes : . Commentaires fermés sur Ayaan Hirsi Ali, l’insoumise

Caricatures : Le droit d’offenser

« Je suis ici pour défendre le droit d’offenser. J’ai la conviction que cette entreprise vulnérable qu’on appelle démocratie ne peut exister sans libre expression, en particulier dans les médias. Les journalistes ne doivent pas renoncer à l’obligation de parler librement, ce dont sont privés les hommes des autres continents. Mon opinion est que le Jyllands Posten a eu raison de publier les caricatures de Mahomet et que d’autres journaux en Europe ont bien fait de les republier.

Permettez-moi de reprendre l’historique de cette affaire. L’auteur d’un livre pour enfants sur le prophète Mahomet n’arrivait pas à trouver d’illustrateur. Il a déclaré que les dessinateurs se censuraient par peur de subir des violences de la part de musulmans, pour qui il est interdit à quiconque, où que ce soit, de représenter le Prophète. Le Jyllands Posten a décidé d’enquêter sur le sujet, estimant – à juste titre – qu’une telle autocensure était porteuse de lourdes conséquences pour la démocratie. C’était leur devoir de journalistes de solliciter et de publier des dessins du prophète Mahomet. Lire le reste de cette entrée »

Publié dans Data bank. Étiquettes : . Commentaires fermés sur Caricatures : Le droit d’offenser

« Le problème, c’est le Prophète et le Coran »

Née en Somalie, Ayaan Hirsi Ali a fui à 22 ans pour échapper à un mariage forcé. Réfugiée aux Pays-Bas, vieille terre d’accueil, cette musulmane en a adopté les valeurs libérales au point de devenir une jeune députée à La Haye et de s’affirmer athée. Pour avoir travaillé dans les services sociaux du royaume, elle connaît, de l’intérieur, les horreurs tolérées à l’encontre des femmes au nom du multiculturalisme. Son combat contre l’emprise de l’islam a pris un tour tragique depuis le 2 novembre 2004, date de l’assassinat par un radical islamiste du cinéaste Theo Van Gogh, coauteur avec elle de Soumission. Menacée de mort, elle sait qu’elle est peut-être en sursis. Ce qui la rend grave, insolente, ironique. Tout simplement plus libre. Lire le reste de cette entrée »

Publié dans Data bank. Étiquettes : . Commentaires fermés sur « Le problème, c’est le Prophète et le Coran »

« Les femmes d’abord » par Ayaan Hirsi Ali

Ayaan Hirsi Ali a reçu le 15 janvier 2007 le “prix des héros Martin Luther King” (Martin Luther King Heroes Award). Congrès de l’Egalité des Races (New York)
Le sectarisme n’a pas été éliminé, mais une part importante du rêve de Martin Luther King a été réalisée en Amérique. En grande partie à cause de l’énergie et de l’activisme de groupes comme le Congrès pour l’Egalité des Races (Congress of Racial Equality : CORE). Mais aussi, et c’est important, parce que la bataille a été menée dans le cadre d’une culture où les droits individuels avaient finalement été compris et activement défendus. Une culture qui valorise la vie, la liberté et la recherche du bonheur. Lire le reste de cette entrée »

Publié dans Data bank. Étiquettes : . Commentaires fermés sur « Les femmes d’abord » par Ayaan Hirsi Ali